Collaborations autour du théâtre et de la littérature

D'après "Une passion - Entre ciel et chair" de Christiane Singer

Ils se sont aimés. Il était son aîné, elle était son élève. Et leur histoire a traversé les siècles. Abélard et Héloïse, le récit d'un amour entre un précepteur et son élève : vengeance terrible de l'oncle et tuteur, séparation des amants entrés dans les ordres... jusqu'au tombeau qui les réunira.

Ici, la metteure en scène Clara Ballatore propose une vision contemporaine et résolument minimaliste, empreinte de simplicité et de sensibilité. Un théâtre épuré en quête d'essentiel.

Spectacle créé en 2004 au festival off d'Avignon, donné en version spectacle ou en version lecture "texte en main" 

Presse : 

"Une musique exceptionnelle." OUEST-FRANCE 

"Une actrice hors du commun." LA PROVENCE

"D’un jeu tout en sensualité, l’actrice rayonne littéralement, sobrement et puissamment mise en scène par Clara Ballatore. Magistralement accompagné par Michel Thouseau qui improvise à la contrebasse." L’HEBDO VAUCLUSE - LE COMTADIN 

 "Une osmose parfaite entre le musicien, Michel Thouseau, et cette actrice hors du commun." LA PROVENCE

 "La contrebasse de Michel Thouseau est un véritable écho du personnage, empreint de sons intérieurs, de mélancolie, de souffrance, de déchirures. Une pièce magnifique." LA MARSEILLAISE 

 "La metteuse en scène Clara Ballatore a fait le bon choix, celui de la sobriété, de la simplicité. La comédienne est assise dans la pénombre et nous livre pudiquement l'histoire de son personnage. A côté d'elle, peu éclairé lui aussi, un contrebassiste donne le contrepoint musical. C'est peu et c'est beaucoup. Christel Willemez a une belle présence. Elle nous emporte." FIGAROSCOPE

Les tribulations d’un moine brennou au VIIe siècle - Baltring & Cie - 2006

Le seigneur berrichon Barontius, après une vie décousue – trois mariages, quelques adultères et une grande descendance – entre au monastère bénédictin St-Pierre de Longoret, fondé, quelques décennies plus tôt, par St-Cyran. Il entraîne, dans sa nouvelle vie de moine cénobite, l’un de ces rejetons, Aglioald.

Après avoir dévotement chanté matines à Dieu, Barontius est soudain saisi par la fièvre, alors qu’il regagne son grabat. S’ensuit un grand délire fait de cris et de supplications qui le laisse inanimé. Tandis que ses frères, le croyant mort, veillent au repos de son âme, Barontius est transporté dans l’au-delà.

Sous la conduite de l’archange Raphaël et de quelques démons lui cherchant chicane, il visite le paradis, y rencontre Saint Pierre qui l’absout de ses fautes après l’avoir invité à visiter l’enfer ; il n’est pas surpris d’y croiser les évêques de Bourges et de Poitiers ! – avant de retrouver son enveloppe corporelle.

Devant ses frères ébahis, Barontius, littéralement revenu à lui, raconte ce qu’il a vu... 

Texte anonyme du VIIe siècle traduit du latin et librement adapté à la scène par Stéphane Godefroy.

Presse

"Une heure magique, onirique, hallucinée…" L'ÉCHO RÉPUBLICAIN 

"Une vision extrêmement incorrecte mais propre à la réflexion sur l'être humain." LA RÉPUBLIQUE DU CENTRE 

"Avec une remarquable économie de moyens, Stéphane Godefroy et Michel Thouseau prouvent combien l'art du conte est la matrice du théâtre." LA MARSEILLAISE DU BERRY

Création au Festival off d'Avignon (2009), tournée en Aveyron en février 2010

Conjugaison entre le collectage de paroles et le travail d’écriture de l’auteur Elie Briceno.

Ceci n'est pas un spectacle. D'abord des mots. Les mots des uns, des autres, écoutés, récoltés, retranscrits. 

Chacun nous a raconté son exil. Le premier, celui de la naissance. L'exil imposé, le politique. L'exil d'héritage, l'agricole. L'exil intime, de soi à soi. 

Chaque parole a été pour moi l’origine d’un texte. Un texte qui parle de vous, de moi, de nous, ici et maintenant. Cette création nous invite à voyager entre l’histoire individuelle et l’histoire collective.

Interprètes : Isabel B. - Stéphane Godefroy

Musique en direct : Michel Thouseau

Mise en scène : Isabel B.

Direction d’acteurs : Elie Briceno

Scénographie : Isabel B.

Son et lumière : Thomas Merland

Spectacle organisé par la Société d'Études Céliniennes (S.E.C.) et l'Institut Mémoires de l'Édition Contemporaine(I.M.E.C.) à l'occasion du 16e Colloque international Louis-Ferdinand Céline (29 juin - 2 juillet 2006)

Avec Marc-Henri LAMANDE (acteur) et Michel THOUSEAU (contrebassiste)

Morceaux choisis par André DERVAL et Isabelle MILKOFF

ABBAYE D'ARDENNE 14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe (CAEN), Vendredi 30 Juin 2006 à 20 h

Marc-Henri Lamande est poète, "auteur de monologues destinés à être joués en public", metteur en scène, comédien, directeur artistique du Festival Souffleurs de terre…

Fermer le menu